Hexagramme 58 : une belle histoire

Michèle CASTERAS a fondé avec René TOURNY l’association Hexagramme 58 en 1993. Elle nous explique …..

Pour moi le Taï Chi Chuan est une belle histoire d’amour.

photo de Michele animatrice à Hexagramme 58

Nous nous sommes rencontrés il y a plus de trente ans et nous ne nous sommes plus jamais quittés. J’ai connu le relaxant Yoga et le dynamisant Aïkido. Faire un choix entre eux ne s’est même pas imposé, ma route fut celle du Taï Chi. Et nous en avons parcouru des kilomètres !! Des week-ends à Paris, Londres, Bourges, des étés en stages à la montagne, en forêt, à la campagne et des cours hebdomadaires. De cette passion qui remplissait ma vie j’ai appris à découvrir mon corps et le sentir pleinement vivant, à prendre simplement « conscience ». Quand on fait l’expérience de si belles choses, on a envie de les faire partager.

Après Châteauroux, Saint Amand Montrond lors d’un changement d’ordre professionnel, j’ai eu la possibilité de créer un cours à Nevers. Avec l’aide de Jean François Billey, conseiller technique de la FABTCC, qui fut le premier à enseigner le Taï Chi chuan dans le Cher dés 1983-1984, nous avons proposé une série de 3 stages à Nevers pour faire découvrir cet art martial chinois.

A la rentrée 1993-1994 débuta les cours à Nevers. De toutes petites salles pour mettre beaucoup de curieux venus expérimenter, suivies d’une salle à peine plus grande  pour la dizaine de pionniers adeptes du Taï Chi. Cette poignée (d’adeptes) par leur assiduité et le plaisir de pratiquer, a donné des fondations solides à la construction de notre association. De salles petites en salles plus spacieuses nous occupons depuis quelques années celle des Bords de Loire, sa clarté et son calme sont propices à la pratique de notre art. Notre association, que l’on a appelée Hexagramme 58, compte actuellement environ 80 adhérents.

Pourquoi l’avons-nous baptisée ainsi ?

dessin du Symbole-Hexagramme-58-du-YKing

Les Hexagrammes sont des symboles constitués de traits Yin et de traits Yang utilisés dans le Yi King art divinatoire chinois. Ce fut le nom de la toute première association de Taï Chi Chuan créée à Bourges. Et le 58 à votre avis ? Bravo les nivernais … c’est ça, Hexagramme 58 !

A chaque nouvelle rentrée scolaire, de la mi-septembre à la mi-juin, avec la nouvelle arrivée de débutants commence l’apprivoisement et l’adaptation au Taï Chi Chuan. Durant les premières semaines de cours les têtes en point d’exclamation, des corps plus ou moins raides et lourds vont prendre vie. Mois après mois ils vont répéter, mémoriser, engranger bon nombre d’informations et progressivement ils vont arriver à se détendre, s’assouplir, s’alléger et savourer leurs premiers pas sur la route du Taï chi. Leurs sourires radieux et leurs pommettes rouges à la fin du cours font plaisir à voir. Quel beau moment d’échange.

Je remercie de tout cœur tous ceux qui nous ont précédés sur le chemin et montrer avec de tant patience et dévouement la voie à suivre.
Maître Chu King Hung et Jean François Billey : merci