Les animateurs d’Hexagramme 58

 Trois animateurs aidés par deux assistants vous accompagneront tout au long de l’année à la découverte du chemin du Taï Chi Chuan et du Chi Kong.

photo de Michele animatrice d'hexagramme 58 Michèle (animatrice) : » Le Taï Chi, art martial chinois est une voie d’évolution. Corps – conscience (esprit) sont indissociables. Plus nous cheminons et libérons notre corps pour qu’il retrouve son état naturel spontané, plus nous ouvrons nos consciences. Ce cadeau merveilleux, simple je veux le faire partager. »

 

photo de Georges un des animateurs d'Hexagramme 58Georges (animateur) : « A la recherche de moi-même, j’ai participé à un stage d’initiation au tai chi chuan animé par Jean François. J’ai suivi régulièrement les cours à Nevers et fait d’autres stages avec Jean François. Je me rendis assez vite compte des exigences physiques et mentales que réclamait ce taï chi. Mon corps était bien loin d’être prêt à entrer vraiment dans sa compréhension. De mini progrès en désillusion et réciproquement je cheminais et je chemine encore. Après ces vingt années j’ai au moins une certitude : la pente est rude et infinie et rien n’est jamais acquis définitivement, il faut sans cesse remettre l’ouvrage sur le métier. Ma très modeste expérience d’animateur me le confirme à chaque cours ».

photo de M. Annick animatrice d'Hexagramme 58Marie Annick (animatrice) : » A l’origine, un reportage sur le taï chi qui m’intrigue ! Quelle est cette pratique à la fois esthétique et mystérieuse ? Et puis une collègue me dit « il y a des cours de Taï Chi Chuan à Nevers, on y va ? Oui, oui ! » . Découverte d’une activité qui demande concentration, mise en postures inhabituelles du corps, répétitions des gestes et … me voilà accro ! Malgré les doutes , le sentiment de stagner, la sensation que jamais mes tensions ne lâcheront,  je persévère. Les bienfaits sont là et la curiosité demeure … de plus l’ambiance de l’école est super , décontractée mais travail approfondi.
Le Taï Chi est un apprentissage permanent. Je continue donc de me former mais en même temps je souhaite partager cette pratique si bénéfique pour le corps et l’esprit c’est la raison pour laquelle je suis devenue animatrice ».

photo de Helene assistante des animateurs d'Hexagramme 58Hélène (assistante) : Les arts martiaux m’ont toujours attirée mais je les trouvais pour la plupart très violents. Puis j’ai découvert le Taï Chi et là, ce fut une révélation : être à l’écoute de son corps dans la paix, la tranquillité, la légèreté des mouvements, des déplacements dans l’air, un travail sur l’équilibre, la concentration, la mémoire, la coordination, sans oublier un travail énergétique intense et une application martiale. C’est le travail de toute une vie avec patience et persévérance, un travail qui apprend à rester humble, où rien n’est jamais acquis.

photo de Gilles assistant des animateurs d'Hexagramme 58Gilles (assistant) : J’ai pratiqué le karaté pendant 10 ans. Je voulais en faire mon métier mais des problèmes de genoux m’en ont empêché. J’ai voulu rester dans l’esprit martial et le Taï Chi m’a fait découvrir une autre approche des arts martiaux par l’énergie interne.